Nicolas Stemann

Contre-enquêtes
d’après Meursault contre-enquête de Kamel Daoud

THÉÂTRE VIDY-LAUSANNE
Théâtre | ~1h20
Tarif : M (hors tarifs préférentiels)
EN surtitles
Mercredi 25.03, 19h45
Jeudi 26.03, 20h
Vendredi 27.03, 21h
Samedi 28.03, 18h
Dimanche 29.03, 14h
Acheter
Le romancier algérien Kamel Daoud donne la parole au frère de l’Arabe anonyme tué par Meursault, dans L’Étranger de Camus. Nicolas Stemann orchestre la rencontre entre l’assassin et ce frère, entre Camus et Daoud.


Le metteur en scène allemand, aujourd’hui zurichois, prend pour point de départ le roman qui révéla l’écriture incisive de l’Algérien Kamel Daoud au monde entier, Meursault contre-enquête: une quête obstinée du frère de l’Arabe tué dans L’Étranger et qui n’a pas de nom alors qu’il est à l’origine de la profonde réflexion métaphysique de Meursault sur la place de l’homme dans le monde. Dans cet hommage critique à Camus, le romancier pointe les hypocrisies autant du côté de l’Europe que du Maghreb depuis les indépendances.

Avec deux acteurs, l’un d’origine maghrébine et l’autre issu d’une famille rapatriée d’Algérie, Nicolas Stemann prolonge le roman en mettant en scène la rencontre entre les personnages des romans comme leurs auteurs. Comment cette rencontre peut-elle avoir lieu aujourd’hui, près de soixante ans après l’indépendance? Comment la décolonisation influe-t-elle encore sur la vie des uns et des autres, de part et d’autre de la Méditerranée?

Plus d’informations

Mise en scène et scénographie:
Nicolas Stemann
Vidéo:
Claudia Lehmann
Costumes:
Marysol del Castillo
Dramaturgie:
Katinka Deecke
Assistanat à la mise en scène:
Mathias Brossard

Production:
Théâtre Vidy-Lausanne
Schauspielhaus Zürich