Thomas Ostermeier

Retour à Reims

THÉÂTRE VIDY-LAUSANNE
théâtre/cinéma | 1h45
Tarif : M (hors tarifs préférentiels)
Vendredi 5.04, 21h00
Samedi 6.04, 21h00
Dimanche 7.04, 14:30
Acheter
Dans un studio de doublage, trois artistes enregistrent la voix off pour un documentaire consacré à l’essai de Didier Eribon, qui décrit les mécanismes d’exclusion de la classe ouvrière. Comme le sociologue lors de son enquête, ils sont alors confrontés à leurs choix et leur histoire personnelle.

Le metteur en scène berlinois Thomas Ostermeier crée en français Retour à Reims adapté du célèbre essai du sociologue Didier Eribon.

Dans un studio d’enregistrement, une actrice, Irène Jacob, enregistre la voix off d’un documentaire. C’est une version cinématographique de Retour à Reims, l’essai de Didier Eribon, filmant l’auteur visitant sa mère et évoquant son enfance et son adolescence par un jeu d’archives et de réminiscences.

Dans son livre, le sociologue français mêle confessions et analyse sociologique pour réfléchir ses retrouvailles avec sa ville natale et sa famille, après la mort de son père qu’il ne souhaitait plus voir, et sa découverte que ce n’était pas seulement son homosexualité qui avait déterminé sa fuite et sa vie mais aussi la classe sociale ouvrière dont il est issu. Cette confrontation avec son propre passé le conduit à réfléchir à cette double honte, sociale et sexuelle, et à travers elle aux angles morts de la société d’aujourd’hui: les mécanismes d’exclusion et la violence inhérente à la réalité d’une classe ouvrière auparavant communiste qui, oubliée par la gauche et privée de ses droits, a rejoint la droite populiste et le Front national qui seuls lui offrent encore une visibilité.

Au fur et à mesure du doublage du film, réalisateur, actrice et technicien sont renvoyé·e·s par le texte d’Eribon à leurs propres choix, à leur responsabilité d’artistes, à leur statut social comme à leur histoire personnelle.

Plus d’informations

Texte:
Basé sur le livre Retour à Reims de Didier Eribon (Fayard 2009)
Dans une version de la Schaubühne Berlin
Mise en scène:
Thomas Ostermeier
Scénographie et costumes:
Nina Wetzel
Musique:
Nils Ostendorf
Son:
Jochen Jezussek
Dramaturgie:
Florian Borchmeyer
Maja Zade
Lumières:
Erich Schneider
Assistanat mise en scène:
Lisa Como
Christèle Ortu
Assistanat costumes:
Maïly Leung Cheng Soo

Film
Réalisation:
Sébastien Dupouey
Thomas Ostermeier
Prises de vue:
Marcus Lenz
Sébastien Dupouey
Marie Sanchez
Montage:
Sébastien Dupouey
Bande originale:
Peter Carstens
Roben Nabholz
Musique:
Nils Ostendorf
Sound design:
Jochen Jezussek
Recherches archives:
Laura Comte
BAGAGES (Sonja Heitmein, Uschi Feldges)

Avec:
Cédric Eeckhout
Irène Jacob
Blade Mc Alimbaye

Production:
Théâtre Vidy-Lausanne
Coproduction:
Théâtre de la Ville, Paris – Théâtre National de Strasbourg – TAP – Théâtre & Auditorium de Poitiers – Scène nationale d’Albi – La Coursive – Scène nationale La Rochelle – Bonlieu Scène nationale Annecy – MA avec Granit – Scènes nationales de Belfort et de Montbéliard – Espace Malraux Scène nationale de Chambéry et de la Savoie – Maison de la Culture d’Amiens – Théâtre de Liège
Production première version:
Schaubühne Berlin
avec
Manchester international Festival MIF
HOME Manchester
Théâtre de la Ville de Paris
Avec le soutien de:
Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture

Répétitions au Théâtre Vidy-Lausanne du 10 au 31.12.2018 et représentations du 5 au 7.04 dans le cadre du Festival Programme Commun, et du 28.05 au 15.06.2019.

Création le 11.01.2019 au Théâtre de la Ville Paris – Espace Cardin

Archives audiovisuelles:
ciné-archives (fonds audiovisuel du Parti communiste français et du mouvement ouvrier), Line Press, Ina, CriticalPast, Framepool, RBB, UFA Bundesarchiv, Avec le sang des autres – Bruno Muel, Mais 68 à Paris – Claude Fassier, Les abattoirs de la SOCOPA – Joce Hue, Désossage de cuisse de bœuf – Bruno Carteron, La Belle et la Bête – Jean Cocteau, Tous les garçons et les filles – Françoise Hardy/Claude Lelouche